Category Archives: Non class

PRIONS POUR L’ÂME DES 215 ENFANTS…

Aux messes dominicales du 6 juin dernier, lors des prières universelles, j’ai invité les fidèles à prier pour l’âme des 215 enfants retrouvés sur le site d’un ancien pensionnat autochtone à Kamloops en Colombie-Britannique.  J’ai également invité les fidèles à prier pour leurs familles afin qu’ils puissent entreprendre un processus de deuil, une guérison de leurs blessures, et retrouver une paix intérieure.  J’ai poursuivi en mentionnant l’importance de prier pour l’Église canadienne et leurs dirigeants qui font face à un énorme défi de réconciliation avec le peuple autochtone.  J’ai également émis mes commentaires sur l’intervention de notre premier ministre, M. Justin Trudeau, qui m’a fortement déplu et choqué.  Dans mon intervention, j’ai poursuivi en mentionnant le danger de juger le passé avec le regard d‘aujourd’hui.  Il est important de comprendre le contexte de l’époque, ce qui étaient, jadis, les pratiques et l’acceptation sociale qui s’y vivaient.  J’ai également mentionné l’importance de prier pour nos évêques qui encore une fois auront à vivre un dénigrement.  Je vous ai mentionné l’accueil qui a été fait à des membres de la communauté autochtone d’Oka, le dimanche précédent.    Je vous soulignais la réponse positive à leur demande de placer des souliers d’enfants sur le parvis et les marches de l’église pour une période de 10 jours dans le respect de leurs rituels.

Je dois avouer que malheureusement, je suis humain, à l’intérieur de moi des sentiments forts divergents se bousculaient.  Dans mon intervention, je n’ai en rien caché mon irritation face aux attaques faites à l’Église catholique surtout dans les médias québécois.  Mon premier réflexe est de défendre de toutes mes forces l’Église avec des excuses et des prétextes pour justifier les événements.  En début d’après-midi, j’ai eu une brève discussion houleuse avec une collègue.  Ceci m’a permis de prier la situation et demander l’aide de l’Esprit Saint.  J’ai repensé à la situation, en me demandant si mes réactions et mes pensées sont réellement évangéliques.  Suis-je dans mon agir et mes pensées à l’image et à la ressemblance du Christ ?   Mes prières m’ont permis aussi de voir que je peux argumenter sans arrêt avec les autres qui ne pensent pas comme moi, et même gagner le débat mais en réalité qu’est-ce que j’ai changé à la situation ? Dieu n’a-t-il pas voulu réconcilier l’humanité avec lui, pour se faire il est venu marcher sur nos chemins par l’incarnation de son Fils unique, le Christ notre Seigneur.  Dans ma manière de vivre les événements, est-ce que je marche avec l’autre pour le comprendre ou si je marche avec lui pour le soumettre à ma vision.  Qu’est-ce que Dieu veut nous dire dans la situation actuelle ?  Un de mes principaux arguments est de penser et de dire « encore une fois on cherche à discréditer l’église et lui soutirer de l’argent ».  Cela est peut-être vrai ou non, mon jugement se base sur quoi pour arriver à un tel constat ?   Un tel argument est-il évangélique ? Tout en priant, j’ai fini par comprendre que l’ensemble de mon argumentation était nourri par mon manque de confiance, pour ne pas dire de foi, et mes peurs des jugements que l’on apporte sur l’Église.  Je reviens à mon questionnement, qu’est-ce que Dieu veut nous dire dans cet événement ?   C’est peut-être de rester centré sur l’essentiel et le cœur d’une triste réalité : « Les dépouilles de 215 enfants retrouvées dans des pensionnats autochtones ».  Il nous est impossible de nier ou d’ignorer un tel drame.  Il n’est certainement pas chrétien d’évacuer, sous quelconque prétexte, la douleur et la blessure que vivent ses mères qui n’ont jamais connu le sort de leurs enfants.  Même si je me débats intérieurement pour me convaincre que la responsabilité revient au gouvernement fédéral de l’époque, je ne peux en rien nier que l’Église a une grande part de responsabilité dans sa complicité de la réalisation des pensionnats autochtones.  Si nous voulons être fidèles à l’enseignement du Christ, sur la réconciliation entre les hommes et avec Dieu, nous devons commencer par la reconnaissance de nos torts et de nos fautes, avoir un regret sincère, exprimer une demande de pardon dans l’expression profonde de nos excuses.  Nous avons à prier Dieu, lui demandant l’aide de l’Esprit Saint pour nous éclairer et nous guider sur le chemin de la réconciliation et la guérison.  Oui, il sera toujours possible d’avoir des arguments et des motifs d’accuser l’autre, comme l’autre peut en avoir tout autant pour nous accuser.  Allons-nous passer encore plusieurs années à nous accuser mutuellement ?  En tant que chrétien, si nous sommes réellement fils et filles de Dieu, il nous appartient de faire les premiers pas pour arriver à la guérison et une vraie réconciliation.  L’Église aura peut-être à verser une somme d’argent phénoménale en réparations, mais ce ne peut en rien compenser la perte d’un enfant.  Prions pour l’âme de ses enfants, pour leurs familles, pour notre gouvernement, pour notre église, afin d’arriver à une réconciliation sincère que Dieu attend de nous.

Qu’est-ce que Dieu veut nous dire par ce triste événement? Peut-être devons-nous prêcher par l’exemple en devenant une Église plus dépouillée, au cœur toujours ouvert en tendant la main à l’autre afin de parvenir à une réelle réconciliation de nos communautés.  Je me souviens de ma formation sur le pardon avec M. Jean Monbourquette qui nous disait que dans sa carrière « aucune personne n’était venue le consulter lorsque leurs parents avaient reconnu leurs torts et s’étaient excusés.”

En mon nom personnel, au nom des membres des communautés chrétiennes, qui se joignent à moi, je demande pardon aux peuples des Premières Nations de ne pas les avoir compris, de ne pas avoir pris soins d’eux, de ne pas les avoir respectés comme personnes sacrées dans le cœur de Dieu.  Je prie et je vous invite à prier pour les responsables de l’Église canadienne, leur demandant d’exprimer leurs regrets et leurs excuses aux peuples des Premières Nations.  Que Dieu nous vienne en aide, par l’Esprit Saint, qu’il répande sa paix dans nos cœurs, qu’il nous comble de ses bénédictions pour que nous devenions une église humble à l’image du Christ.

Michel.

 

 

FERMETURE DE NOS COMPTOIRS POUR LA PÉRIODE ESTIVALE

COMPTOIR VESTIMENTAIRE

OKA

Du samedi 26 juin au vendredi 20 août inclusivement

Réouverture samedi 21 août 2021

  

COMPTOIR ALIMENTAIRE

OKA

Jeudi 24 juin (congé férié)

Jeudi 1 juillet (congé férié)

Les jeudis 22 et 29 juillet (fermés)

Réouverture jeudi le 5 août (heures habituelles) 

40 HEURES D’ADORATION

« L’Eucharistie est un trésor inestimable : le célébrer, mais aussi rester en adoration devant elle en dehors de la messe permet de puiser à la source même de la grâce »

Jean Paul II, l’église vit de l’Eucharistie, 2003.

 

Frères et sœurs depuis quelques années, nous vivons dans nos diocèses et partout dans le monde 24 heures d’adoration. Cet été en nous inspirant de cette tradition nous voulons vous proposer une expérience de 40 heures d’adoration en quatre jours. Ces jours d’adoration seront répartis en trois mois, un en juin, deux en juillet et un en août.

 

Jours d’adoration

  • 25 juin
  • 16 et 30 juillet
  • 13 août

Lieu d’adoration : église St Joseph du lac.

 L’horaire des journées de prière.

8 : 00 : messe suivie de l’exposition du Saint Sacrement.

8 : 45 jusqu’à 18 : 00 : adoration, écoute et confession.

18 : 00 Messe.

19 : 00 : adoration animée.

20 : 00 : Fin de la journée.

 

ENTRETIEN DE NOS CIMETIÈRES (SITUATION TEMPORAIRE)

Plusieurs d’entre vous avez certainement remarqué que la tonte de la pelouse dans nos cimetières a été quelque peu négligée ces derniers temps.  Ceci s’explique par le fait que nous sommes présentement en « appels d’offres » pour l’entretien de tous nos cimetières et que cette situation sera réglée très prochainement.  Nous nous excusons auprès de nos paroissiens et paroissiennes ainsi que les familles qui vont s’y recueillir.  

PROCESSUS DE DÉCONFINEMENT POUR LES LIEUX DE CULTE

PAROISSES STE-MARIE-DU-LAC ET ST-FRANÇOIS-D’ASSISE

À compter du 31 mai, il sera possible d’accueillir 100 personnes dans les lieux de culte pour les célébrations eucharistiques.  Nous vous invitons à consulter le tableau ci-dessous pour les directives pour autres dates.

Notez bien pour les funérailles et les mariages, des restrictions seront à respecter!

Il n’est plus nécessaire de tenir le registre des présences. Toutefois, le port du masque, le lavage des mains, la désinfection des lieux et la distanciation sociale demeurent en vigueur jusqu’à la fin du mois d’août.

31 mai

Palier orange

14 juin

Palier jaune

28 juin

Palier vert

Lieux de culte Maximum

100 personnes

Maximum

250 personnes

Maximum

250 personnes

Funérailles/Mariages Maximum

25 personnes

Maximum

50 personnes

Maximum

50 personnes

Lorsque de nouvelles directives nous seront communiquées par Santé publique, vous en serez informés.

COVID-19 EN INDE : UN APPEL URGENT LORS D’UNE PÉRIODE APOCALYPTIQUE

COVID-19 en Inde : un appel urgent lors d’une période apocalyptique

Les sirènes hurlantes des ambulances qui se précipitent vers des hôpitaux débordés, les cris de frustration des médecins qui n’ont plus de médicaments à administrer, les halètements des poumons privés d’oxygène, les lamentations des familles endeuillées, le rugissement incessant des bûchers funéraires…. Tels sont les paysages sonores de l’Inde, vaincue par la résurgence sans merci de la pandémie de COVID-19.

Voyez la vidéo à cet effet par le père Moojely :

https://youtu.be/IyHhHxqijEs

le père Paul Moonjely, directeur exécutif de Caritas Inde, demande aux membres des paroisses catholiques de contribuer généreusement  pour aider son organisation à faire face à la crise. 

Voici le lien où vous pourrez donner à Caritas Internationalis .

https://www.devp.org/fr/civicrm/contribute/transact?reset=1&id=3&gl=24300

Développement et Paix remercie à l’avance tout ceux ou celles de l’Unité pastorale des paroisses de Ste-Marie-du-Lac et St-François- d’Assise de donner généreusement.

 

Martine Raîche

Agente pastorale

 et responsable paroissiale de Développement et Paix

 

NOUVELLES DU COMITÉ VERT L’ESPÉRANCE

Pour souligner le Jour de la Terre 2021, le Comité Vert L’Espérance a procédé à la plantation d’un arbre fruitier au Jardin Vert L’Espérance situé sur le terrain de l’église St-Joseph. L’équipe débute la saison dans l’espoir de voir plusieurs projets s’accomplir.

Durant l’été 2020, le comité avait déjà procéder à l’ajout de deux poiriers et d’une dizaine de framboisiers ainsi qu’à l’installation de nouveaux bacs à fines herbes. Il s’est aussi réjouit de voir une augmentation de la fréquentation du jardin et vous rappelle que le jardin est ouvert à tous, chacun peut se servir de façon autonome dans les légumes cultivés. Le jardin Vert L’Espérance est conduit par des valeurs chrétiennes et environnementales, il se veut un lieu d’ouverture et d’accueil à la communauté.

Pour la saison 2021, le comité souhaite embellir et fleurir le jardin, installer la statue de Saint-François-d’Assise acquise avec les dons de la communauté avant le début de la pandémie et vous proposer une petite programmation d’activités chrétiennes à faire durant l’été.

Les membres du comité vous souhaitent un printemps magnifique qui soit signe de renouveau et d’espérance!

VENEZ ET VOYEZ À PROPOS DE MARC

Notre agente pastorale Ann Talbot vous invite à visualiser ce petit vidéo !

ÉCHANGES À PARTIR DE L’ÉVANGILE DE MARC DÉBUTANT EN JUIN

Pour le visualiser, cliquez sur le lien ci-dessous :

https://maparoisse-my.sharepoint.com/personal/ann_talbot_maparoisse_info1/_layouts/15/onedrive.aspx?id=%2Fpersonal%2Fann%5Ftalbot%5Fmaparoisse%5Finfo1%2FDocuments%2FPi%C3%A8ces%20jointes%2FWIN%5F20210418%5F16%5F32%5F22%5FPro%2Emp4&parent=%2Fpersonal%2Fann%5Ftalbot%5Fmaparoisse%5Finfo1%2FDocuments%2FPi%C3%A8ces%20jointes&originalPath=aHR0cHM6Ly9tYXBhcm9pc3NlLW15LnNoYXJlcG9pbnQuY29tLzp2Oi9nL3BlcnNvbmFsL2Fubl90YWxib3RfbWFwYXJvaXNzZV9pbmZvMS9FUnhyQlFfT0swbEZxLWY0V2J6aW8ta0JiX0FsS1Z0Q05Jelgzdno2TFFXX2tRP3J0aW1lPUJheDd3allEMlVn

MESSAGE IMPORTANT

ENVELOPPES DE QUÊTES 2021

Nous avons récemment noté qu’il y a des paroissiens(nes) qui utilisent toujours leurs enveloppes de quête d’années antérieures (2019 et 2020) lors des célébrations qui ont eu lieu depuis le début de l’année 2021 dans nos communautés.

Tel qu’annoncé dans nos semainiers et sur notre site Internet en novembre/décembre 2020 et en début d’année 2021, nous avons dû recompter le nombre de boites d’enveloppes et redistribuer des NOUVEAUX NUMÉROS pour l’année 2021 à ceux et celles qui les utilisent.  Nous vous avons alors demandé de récupérer votre nouvelle boite d’enveloppes auprès du Presbytère St-Agapit, 1002, chemin d’Oka, Deux-Montagnes (sur rendez-vous), afin que vos informations soient à jour et ainsi faciliter l’émission de reçu d’impôts en fin d’année à VOTRE NOM.

Alors, si vous utilisez vos enveloppes d’années antérieures, prière de communiquer IMMÉDIATEMENT avec notre adjointe administrative Sandra Ross afin de mettre à jour vos informations et ainsi éviter toute confusion et surprise pour la prochaine année.

Vous pouvez communiquer avec Mme Ross au 450-473-9877 poste 221 du lundi au jeudi de 9h00 à 16h00.

Vous remerciant à l’avance de votre collaboration.

 

REPRISE DES INSCRIPTIONS AUX MESSES DOMINICALES

PRENEZ AVIS que depuis le 6 avril 2021, suite aux nouvelles directives gouvernementales, vous devez à nouveau obligatoirement vous inscrire aux messes. Pour vous inscrire, veuillez communiquer avec Sandra Ross au 450-473-9877 poste 221.  À noter que vous devez respecter toutes les mesures sanitaires en vigueur.