Category Archives: Non class

RÉOUVERTURE DE NOTRE COMPTOIR VESTIMENTAIRE ET MESURES DE PRÉVENTION EXIGÉES

Paroisse St-François-d’Assise

RÉOUVERTURE DE NOTRE COMPTOIR VESTIMENTAIRE !

Nous sommes heureux de vous annoncer la réouverture de nos comptoirs vestimentaires. Nous vous rappelons l’importance d’appliquer toutes les mesures de prévention exigées par les instances gouvernementales et ce, pour la santé de tous (liste complète disponible à l’entrée ou en lien ci-dessous) 

 

Comptoir vestimentaire Maison du Partage d’Oka (Oka)

les 13 et 20 juin de 9h00 à 15h00

(la dernière personne acceptée sur les lieux sera à 14h15)

Liste complète des mesures de prévention : https://maparoisse-my.sharepoint.com/:w:/g/personal/sandra_ross_maparoisse_info/EdCMQDiLF-RGmdAO3HHPBl0BzRYta1aCMSl1CWYMWy6pmA

 

I M P O R T A N T

COMPTE-TENU DE LA PANDÉMIE :

UNE SEULE PERSONNE PAR FAMILLE EST ACCEPTÉE

LA DISTANCIATION DE 2 MÈTRES DOIT ÊTRE RESPECTÉE

LE PORT DU MASQUE OU TOUT AUTRE FORME DE PROTECTION EST EXIGÉE

TOLÉRANCE ZÉRO POUR TOUTE VIOLENCE VERBALE OU PHYSIQUE

 

Au plaisir de vous revoir !!

Michelle

NOMINATION EPISCOPALE – MGR RAYMOND POISSON

                                                                                    

Dans un communiqué de presse daté le 29 mai 2020, la Nonciature apostolique au Canada a annoncé que Sa Sainteté le pape François :

1. A uni «persona episcopi» le diocèse de Mont-Laurier au diocèse de Saint-Jérôme; et

2. A nommé Son Excellence Monseigneur Raymond Poisson, évêque de Saint-Jérôme, aussi comme évêque de Mont-Laurier.

Ces nouvelles ont été publiées le lundi 1er juin 2020, à midi (heure de Rome).

Pour consulter le communiqué, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

https://maparoisse-my.sharepoint.com/:w:/g/personal/sandra_ross_maparoisse_info/EZ_imQXnyPZCoFoctVDLzbIBgUSBR94K_Fb6crzJY4gyIA

NOUVEL HORAIRE DES MESSES ET INTENTIONS (ÉGLISES ST-JOSEPH, OKA, ST-PLACIDE ET ST-BENOIT)

Veuillez prendre note que les messes sont temporairement réparties sur 7 jours pendant la période de pandémie et ce, jusqu’à nouvel ordre. Nous vous invitons à consulter le nouvel horaire des messes et des intentions ci-dessous et à visualiser la messe en direct au :

https://www.facebook.com/solidaires.dans.la.mission/

Église d’Oka ou

Église St-Placide

 

Messe du dimanche 9h15

(selon semaines)

Célébrée dimanche
Église St-Joseph ou

Église St-Benoit

 

Messe du dimanche 11h00

(selon semaines)

Remise au lundi
Église d’Oka ou

Église St-Placide

 

Messe du mardi 9h00

(selon semaines)

Célébrée mardi
Église St-Joseph ou

Église St-Benoit

Messe du mercredi 9h00

(selon semaines)

Célébrée mercredi

DIMANCHE 3 MAI 2020 – CONSÉCRATION DE LA PAROISSE À LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE

Après la messe de dimanche 3 mai, Michel Jasmin, prêtre modérateur, procédera à la consécration de la paroisse à Marie. Suite à cette consécration et après chaque Eucharistie, nous réciterons la prière de consécration à Marie. Le texte de cette prière se trouve sur les sites de la paroisse et du Diocèse. Vous pouvez également en faire la demande à ann.talbot@maparoisse.info

Vous êtes invités à aller sur la page de la Consécration du diocèse pour écouter l’enregistrement de Mgr Poisson et de lire la prière. Elle est proposée en français et en anglais.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour visualiser :

http://diocesestj.ca/fr/consecration-du-diocese

INTENTIONS DE MESSES

Malgré le confinement qui se prolonge, nous continuons de prendre vos intentions de messes.

Nous vous invitons à visualiser les messes qui sont dites à tous les jours via notre page Facebook au https://www.facebook.com/solidaires.dans.la.mission/

Pour réserver votre intention de messe, veuillez contacter :
Sainte-Marie-du-Lac (450)473-9877 poste 221
Saint-François-d’Assise (450)473-7377 poste 221

JOUR DE LA TERRE (COMITÉ VERT L’ESPÉRANCE)

 

TÉMOIGNAGES ET SUGGESTIONS

En action pour le Jour de la Terre

Se mettre les deux mains dans la terre, avoir la satisfaction de manger ce que j’ai semé, avoir vu mes légumes pousser et les servir avec amour à ma famille… C’est le Jour de la terre et pour moi, l’environnement c’est important. S’aimer les uns les autres, n’est-ce-pas aussi d’entretenir la terre pour les générations futures, voir à ce que notre lègue soit empreint de cet Amour? S’aimer les uns les autres, n’est-ce pas d’acheter de façon responsable, en soutenant une option pour le bien commun ? S’aimer les uns les autres, n’est-ce pas de prendre action?

Ce temps de confinement qui nous est imposé n’est serait-il pas finalement un terreau riche pour la relance d’activités oubliées? Planifier un jardin, observer la nature, admirer la Création ne sont que quelques idées. Prenez la journée pour y penser et profitez de cet élan inattendu pour faire un geste qui profitera à notre maison commune, la terre. Construisons ensemble le monde de demain!

Richard L’Archevêque

Comité Vert l’Espérance


Jour de la Terre : Une vidéo pour les enfants

Il y a quatre ans l’organisme Développement et Paix publiait cette courte vidéo sur l’encyclique Laudato Si. C’est super bien expliqué et ludique, bon visionnement!

https://www.youtube.com/watch?v=yH9a9jA5Fus


Quelques petits trucs bien à vous proposer pour le jour de la Terre !!!

Comité Vert l’Espérance, par Solange Prud’homme et Catherine Prud’homme

Des choses à faire :

  • Commencez vos semences pour votre jardin dans des petits pots et contenants à recycler;
  • Si vous utilisez le chauffage au bois, fabriquez-vous du savon à lessive avec de la cendre!
  • Essayez de nouvelles recettes : des recettes vegans, des plats faits de produits locaux!
  • Profitez du beau temps qui arrive et allez prendre des petites marches dehors : admirez la grandeur de Dieu dans ce qui vous entoure;
  • Encouragez (en ligne!) les commerces québécois et canadiens, et si votre situation le permet, peut-être vous engager à soutenir financièrement des plus démunis (organismes écologiques et humanitaires),
  • Lancez-vous dans des travaux manuels! Entretiens de vos plantes, arbres, etc. et essayez la peinture, ou autres sortes d’artisanat qui mettent en valeur les fruits de le Terre!
  • Appelez des personnes seules pour ranimer en elles l’espérance!

Soyez docile à l’Esprit Saint qui veut ouvrir votre cœur à l’amour de votre Père! Faites-lui confiance, il vous aidera à accomplir toutes ces actions pour la Terre, pour la gloire de Dieu!

… et des choses à éviter!

  • Redites non aux sacs en plastique, même s’ils sont de nouveau disponibles dans les supermarchés!
  • Éviter des achats en ligne quand vous n’en avez pas besoin (parce que l’importation est toujours aussi polluante);
  • Éviter les airs de carême, parce que le Christ est vraiment ressuscité !!!
  • Enfin… éviter de ne rien faire!

Et voilà, un petit texte de saint Pierre à méditer en ce temps difficile de confinement :

« Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu, lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise, à cause de cela même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la science, à la science la tempérance, à la tempérance la patience, à la patience la piété, à la piété l’amour fraternel, à l’amour fraternel la charité. Car si ces choses sont en vous, et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ. (2Pi1,3-8) »


Jour de la Terre, 22 avril 2012, Montréal 

Avec mon mari et mes deux enfants, je participe à la manifestation pour l’environnement. Plus de 200 000 personnes défilent dans les rues montréalaises pour se faire entendre, les québécois sont sensibles à la cause environnementale. Nous sommes là parmi tous ces gens; pas question de laisser à nos enfants un monde en si mauvais état.

Mon époux et moi sommes écolos depuis toujours, mais je dois dire que c’est lui qui m’a donné la force d’être plus engagée et d’asseoir mes convictions dans des gestes plus concrets. Je l’ai toujours vu comme un défricheur : le premier de notre entourage à refuser un sac de plastique en magasinant, le premier à changer son alimentation, le seul à vouloir essayer la vermiculture pour composter en appartement!

Avec le temps j’ai emboîté le pas. Aujourd’hui je m’obstine à faire les meilleurs choix à l’épicerie, à faire des boîtes à lunch zéro déchets, à acheter usagé et à transmettre toutes ces habitudes à notre progéniture. Mais il y a une différence entre l’écolo de 2012 et celle d’aujourd’hui; je ne suis plus la même, désormais il ne m’est plus possible d’envisager la question environnementale en la détachant de mon attachement à Dieu.

Mon émerveillement pour la Création me portait quelques fois à la prière et la contemplation, mais c’est la lecture de l’encyclique du Pape François, « Loué sois-tu » qui m’a réveillée, ou devrais-je dire, qui m’a bousculée. J’étais devenue bien à l’aise dans mon rôle « d’écolo-grano-revendicatrice-suivez donc mon exemple et tout ira mieux »… mais finalement à quoi bon tout ça si je ne le rattachais pas à l’essentiel, si j’oubliais Dieu dans l’équation?

Le Pape François le répète : « Tout est lié » [1]. Au numéro 119 de son texte il est clair : « … on ne peut pas envisager une relation avec l’environnement isolée de la relation avec les autres personnes et avec Dieu. »[2] La crise environnementale ne résonne plus pour moi de la même manière : ce n’est plus de sauver l’équilibre terrestre pour permettre à mes enfants de jouir du même niveau de vie que moi, mais d’envisager des gestes qui permettront de rétablir un équilibre alliant respect de la création et amour du prochain ; ce dans l’optique d’un entretient de l’écologie globale qui nous concerne tous. C’est donc dire que je souhaite à mes enfants de vivre dans un monde meilleur, mais pas de s’enterrer dans le même rythme de consommation destructeur. Je leur veux un monde où le bien commun se déploie par l’amour de Dieu, des autres et de la planète.

Jour de la Terre, avril 2020, sur fond de Covid-19 –

Numéro 114 de l’encyclique : « Ce qui arrive en ce moment nous met devant l’urgence d’avancer dans une révolution culturelle courageuse. »[3]

Qu’on le veuille ou non, le contexte pandémique actuel force les changements. Plusieurs d’entre eux favorisent cette reprise de l’entretient de l’écologie globale. Il y a moins de consommation, les rythmes de vie s’apaisent et le souci du prochain augmente. J’estime que le temps qui passe favorise les conversions. En tout cas, il favorise la mienne, ma conversion, en m’allouant un temps privilégié pour converser avec Dieu.

Finalement je n’émettrai qu’un seul souhait pour le Jour de la Terre 2020 : qu’à la fin de ce confinement, courageusement, nous ne laissions pas les belles révolutions vécues dans nos maisons être confinées dans l’oubli, mais qu’on les sortent elles aussi, pour qu’elles deviennent les petites révolutions qui ont mené au vrai changement.

 

Stéphanie Fournier

[1] PAPE FRANÇOIS, Loué sois-tu, encyclique, Bayard éditions – Mame, les éditions du cerf, 205 pages.

[2] Ibidem, Numéro 119

[3] Ibidem numéro 114

COVID19 (Coronavirus) – Envolée de cloches tous les dimanches

Tous les dimanches, à midi, les cloches des églises de nos deux paroisses sonneront pendant 10 minutes et ce, jusqu’à la fin du confinement, en marque de solidarité pour nos Anges gardiens, c’est-à-dire, tous ceux et celles qui oeuvrent dans le milieu de la santé et tous ceux et celles qui nous donnent des services de proximité, lesquels s’impliquent et luttent sans regarder pour notre bien-être à tous.

Un gros merci à vous tous !